Blog

Comment réussir la création d’un e-commerce ?

Comment réussir la création d’un e-commerce ?

L’e-commercialisation est un moyen facile de se faire de l’argent. L’entreprise est plus proche de ses clients, l’entrepreneur facilite l’achat, il n’existe plus de contraintes de temps, etc. cependant, pour bien réussir la création d’un site e-commerce, il ne suffit pas d’avoir un beau site fonctionnel. Il existe différentes contraintes à respecter pour fleurir son site et générer du trafic : maîtrise de la logistique, référencement, communication, gestion client… Pour bien réussir son e-commerce, il faut passer par différentes étapes stratégiques et techniques pour éviter les difficultés qui risquent d’être de véritables obstacles pour votre projet de création d’un e-commerce.

L’idée et son analyse

L’idée

Comme dans tout lancement de projet qui se respecte, tout est basé sur une idée. Dans le cas où vous êtes en possession d’une idée et que vous n’êtes pas encore convaincu à 100%, vous pouvez profiter de plusieurs techniques pour déceler les occasions.

Pour commencer, un bon sens de l’observation au quotidien est essentiel. En effet, le fait que l’entrepreneur ait une bonne ouverture d’esprit pourra l’aider à faire plus attention aux comportements des consommateurs. Il pourra définir les besoins respectifs rien qu’en se posant des questions simples. Une observation quotidienne pour répondre à certaines questions : De quoi se plaignent les consommateurs ? Ont-ils vraiment besoin du produit ou du service proposé ? Est-ce que cette boutique physique pourra faire le transport sur internet ?… Étudiez tout ce qui vous passe par l’esprit en ce qui concerne les comportements des consommateurs ! En d’autres termes, ne vous posez pas la question comment puis-je vendre mon produit, mais plutôt comment pourrais-je résoudre les problèmes des consommateurs pour l’achat de mon produit.

L’analyse de l’idée

Après l’obtention de l’idée vient l’analyse. Un traitement des idées initiales pour qu’il n’en reste plus que quelques unes, ou une. Pour l’analyse de l’idée, l’entrepreneur devra se baser sur 5 points essentiels :

  1. Quelle est la valeur ajoutée de ma proposition ? Qu’est-ce que j’apporte au consommateur et quel besoin ma proposition satisfait-elle ?
  2. Quel est le marché sur lequel je travaille ? Est-ce qu’il s’agit d’un produit qui existe déjà et qui a de nouvelles fonctionnalités ? Est-ce qu’il s’agit d’un nouveau produit inexistant ?
  3. Qui sont mes concurrents ? Est-ce que j’ai besoin de les identifier pour définir qui satisfait le même besoin que le mien ? Est-ce que je pourrais apporter d’autres améliorations en pour le produit ou le service proposé ?
  4. Est-ce que le produit ou le service proposé pourra résoudre une étendue large et générer une grande demande ? Est-ce que lorsque j’effectue une recherche sur le net je trouve une thématique qui porte sur le service ou le produit ?
  5. Quels sont les éventuels défis ou difficultés que je pourrais rencontrer ? Est-ce qu’elles sont de type concurrentiel, technique, faisabilité ou autre ?

Pour avoir une idée plus claire et plus précise sur l’apport que peut apporter le nouveau produit ou service proposé, il est fortement conseillé de s’adresser un expert qui pourra utiliser des techniques et des méthodes spécifiques. Les entreprises de digitalisation, de marketing et de développement web pourront définir les forces et les faiblesses, ainsi que les opportunités et les menaces du nouveau produit ou service proposé. Par exemple l’analyse SWOT, ce qui pourra répondre avec précision aux questions précédentes. Cette méthode peut aussi aider au passage à la prochaine étape : la définition de la stratégie.

La stratégie et le plan d’action

La stratégie

Après que l’entrepreneur se soit fait une idée sur tout ce qui concerne son produit, les consommateurs et le comportement de ces derniers. Et après avoir défini les plus et les avantages de son idée, vient le temps de la définition de la stratégie. Parce qu’avoir une bonne idée n’est pas suffisant, avoir une bonne stratégie pourra offrir à l’entrepreneur différents moyens pour faire son succès : en choisissant la direction à prendre au préalable.

Durant cette phase, l’entrepreneur se pose d’entrée quelques questions comme : Comment le client peut-il me connaître ? Serais-je bon marché ? Comment le client pourra-t-il me préférer à la concurrence ? Qu’est-ce qui définit mes clients ? Quelles sont les caractéristiques communes de mes clients ? Quel est l’objectif de mon commerce ? Quel moyen puis-je utiliser ? Et quelles caractéristiques choisir pour agrandir mon commerce ? Il est à noter qu’avoir l’aide-externe d’un professionnel pourra vous aider à reconnaître et à avoir des points plus précis qui détectent l’importance de votre projet et les moyens pour le mener à bien.

Le plan d’action

Vient maintenant le plan d’action. Dans cette dernière partie, on parle d’un traitement plus concret et des actions spécifiques à mener.

Pour définir un plan d’action spécifique est propre à votre commerce, sachez qu’il existe des entreprises spécialisées dans la création d’e-commerces. Des professionnels qui définissent, pour vous, les objectifs qui pourront faire la différence et faire de votre e-commerce un succès. La définition du plan d’action consiste à choisir et concrétiser les détails du projet.

Pour commencer, le nom. Un choix stratégique pour que le nom, ou l’enseigne soient faciles à mémoriser pour les clients et les consommateurs. Un nom facile à prononcer et qui est disponible sur les domaines web .com et sur les réseaux sociaux. Ces entreprises vous proposent aussi leurs services pour l’hébergement de votre site web.

Ensuite vient l’identité visuelle. Il ne s’agit pas simplement de choisir des couleurs et des logos. Mais tout ce qui concerne le travail de l’image de marque. Un choix stratégique qui vous aidera à transmettre vos valeurs et l’essence même de la marque. Et ce, à travers une identité visuelle unique et bien propre à vous : charte graphique, logo, couleurs, design, affiches, cartes de visite…

Après la définition de c’est différent point, il sera temps de passer à la création du site web. Les entreprises spécialisées dans la création de sites e-commerce vous accompagnent pas à pas pour mettre en ligne votre e-commerce : de la rédaction du cahier des charges au suivi des visites. Vous serez orienté vers la solution qui correspond exactement à vos attentes. Il existe différents outils de développement pour la réalisation d’un site web fluide, ergonomique et facile à utiliser. Le site devra comprendre toutes les fonctionnalités et les caractéristiques nécessaires pour l’achat en ligne, la mise en valeur des produits, la gestion du stock, le back-office, etc.

Vous croyez que le tour est joué ? Eh bien non ! Reste encore la visibilité. Le dernier point, mais non le moindre. Il s’agit de la partie la plus importante pour les commerçants, et qui est malheureusement négligée la plupart du temps. En général les entrepreneurs s’efforcent et mettre toute leur énergie à avoir un bon produit et un beau site pour vendre. Mais ils oublient la façon avec laquelle il faut travailler pour que le produit atteigne tous les prospects et les clients potentiels. C’est ce qu’on appelle la visibilité. Que ce soit pour le référencement, le marketing, la publicité ou autres, il existe différentes entreprises spécialisées qui pourront vous expliquer quelles sont les méthodes à choisir pour que votre produit soit visible par tous.

Quelques conseils

Voici quelques conseils qui pourront vous aider à faire la réussite de votre e-commerce :

  • Un investissement financier : Ne vous contentez pas de faire des économies pour la création du e-commerce ! En effet, plus vous investissez, plus le rendu sera rentable. N’ayez pas peur d’investir dans la création de la charte ou du site. Ça ne vous sera que plus bénéfique.
  • Un site e-commerce professionnel : Cette catégorie (les sites de commerce électronique) est de plus en plus en vogue. Le client aura le réflexe de toujours se tourner vers un site plus professionnel et qui inspire confiance.
  • Une marque bien propre : Démarquez-vous de vos concurrents et proposez un service de personnalisation est un service commercial supérieur. Vous toucherez plus de clients et aurez une pertinence plus grande dans le marché.
  • Une stratégie à long terme : Ne vous contentez pas de voir le bout de votre nez. Vous devez penser plus large et plus grand en optant pour une stratégie marketing à long terme.
  • Un horizon élargi : Ne dépendez pas d’une seule et unique source de trafic. Plus vous maximisez vos chances d’être vu, plus vous serez vus. De cette manière vous atteindrez un nombre plus large de clients.
  • Une check liste : Ayez votre propre check-list et un plan marketing pour que vous n’oubliiez rien et que vous puissiez cadrer proprement votre projet.
  • Un respect total de la loi : Il faut impérativement avoir un statut professionnel lorsque vous lancez votre e-commerce.
Share this :

Leave a Comment!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × deux =