Blog

Comment bien réussir sa transformation digitale ?

Comment bien réussir sa transformation digitale ?

Concept phare qui comporte plusieurs pratiques comme l’utilisation de nouveaux équipements technologiques et l’automatisation des processus, la digitalisation est l’atout majeur des entreprises. Elle permet de répondre aux nouveaux besoins des consommateurs, accroître la connexion entre les collaborateurs et de valoriser son image de marque. Pour l’entrepreneur qui n’a pas encore digitalisé son entreprise, la transformation digitale reste un sujet de préoccupation très important ! Il s’agit d’une transformation qui numérise la totalité des métiers de l’entreprise, à savoir : gestion, RH, service client, marketing, communication, administration, service technique… Pour bien réussir la transformation digitale, nous allons découvrir ensemble 6 règles incontournables !

1.La vision

La vision est le point de départ pour chaque entrepreneur qui veut réussir la transformation digitale de son entreprise. Porte-parole du changement, le dirigeant doit être convaincu et être en parfaite connaissance des enjeux de la digitalisation. Pour commencer, il faut connaître les objectifs et motivations qui poussent à un tel changement. L’accompagnement de la part de l’équipe et des collaborateurs peut être favorable pour la détermination des lignes directives et dépasser la vision purement technologique de la transformation. En effet, la digitalisation d’une entreprise ne se limite pas au simple fait de mettre la technologie au cœur de la société ou encore de développer des objets connectés. Il s’agit d’un véritable enjeu humain, une culture nouvelle à adopter.

Chaque entreprise dispose de son propre fonctionnement, de ses propres méthodes et de sa propre organisation. Pour que la définition des objectifs soit propre à la société, il ne faut pas se contenter de suivre les méthodes et techniques utilisées par d’autres entrepreneurs. Au contraire, le dirigeant doit s’adapter à son propre contexte culturel, tout en utilisant le numérique comme outil d’accélération. Le dirigeant doit suivre une dynamique d’innovation, non pas pour la conception d’une invention numérique, mais pour l’amélioration dans tous les départements et dans tous les secteurs de son entreprise. La vision commune sur la transformation digitale passe par la réorganisation de nouvelles méthodes de travail collaboratives pour accroître l’entreprise et sa productivité.

2.Se faire accompagner

Pour réussir sa transformation digitale, se faire accompagner par un expert, extérieur à l’entreprise, est fondamental. Avoir le point de vue et bénéficier des conseils d’un professionnel spécialisé dans la digitalisation permet de limiter les risques et de rester serein. Processus long, la digitalisation est une mission dont l’aide est la bienvenue, si l’on veut bénéficier d’une solution sur-mesure, efficace et qui répond avec aux besoins spécifiques dans le domaine du numérique. Pour bien se faire accompagner dans la digitalisation, il faut bien choisir un spécialiste dans la communication digitale et webmarketing qui propose des solutions personnalisées pour les entrepreneurs. Ayant pour principal objectif la visibilité et la pertinence sur le web, le conseiller en digitalisation analyse les besoins des entrepreneurs, examine ce qui existe déjà sur le marché et propose une stratégie digitale unique, axée sur la communication et la relation client de confiance. Une stratégie digitale qui met en valeur l’importance de la communication et qui clarifie le rôle de la technologie en convergeant vers des fonctions marketing : mobiles, réseaux sociaux, sites web, applications, etc. Une fois les enjeux définis (relations clients, visibilité, notoriété…), il est temps de se tourner vers le développement des compétences digitales : des outils collaboratifs adaptés qui impliquent les consommateurs dans l’entreprise.

L’élaboration d’une stratégie digitale touche plusieurs volets : développement web, développement mobile, marketing digital, référencement, création d’identité visuelle… Toutes ces solutions sont proposées par le conseiller en digitalisation qui élabore et met en place tout un plan pour accompagner l’entrepreneur. Bien se faire accompagner est synonyme de valeur ajoutée. Coach numérique de l’entreprise, le professionnel conseille, aide et oriente l’entrepreneur pour la création de contenu qui vise à faire avancer le parcours client : création d’identité visuelle et d’image de marque, création de sites vitrine ou de sites e-commerce, création d’applications mobiles hybrides et natives, création de stratégies de diffusion sur les médias sociaux, la création de contenu pertinent et ciblé…

3.Bien former

Pour que la transformation digitale de l’entreprise soit fluide et rapide, il est essentiel de bien former son personnel : faire comprendre le digital, les enjeux, la nouvelle vision… Cependant, il faut commencer par développer une culture collaborative. Travailler les relations humaines permet de favoriser le développement de l’association entre les différents piliers de l’entreprise. Cette collaboration ne pourra que faire la réussite de la digitalisation. Bien évidemment, il faudra ensuite faire comprendre à l’ensemble des équipes tous les changements, toutes les intégrations informatiques, ainsi que le fonctionnement d’outils numériques et leur exploitation. Des formations appropriées à chaque métier seront de mise.

Bien former les collaborateurs est essentiel pour développer les bonnes pratiques au sein de l’entreprise. Il s’agit de tracer la feuille de route pour les services, mais aussi de conseiller et d’accompagner les managers et les équipes de collaborateurs. Point important pour définir les indicateurs clés de performances, c’est l’étape qui récupère les nouvelles technologies du digital et de les mettre en œuvre sous forme de plan de mesure. La formation de l’ensemble du personnel dispose de 3 axes. Le premier est la sensibilisation des employés aux enjeux et à la vision de la digitalisation interne. Le second est la formation technique des nouveaux outils et des nouvelles technologies. Le troisième axe est l’appropriation de la mise en place des réseaux sociaux et la compréhension de leur rôle et de leur importance.

 

4.Restructurer

Ensuite, la mise en place pour la restructuration. Une refonte organisationnelle qui se base sur une dimension horizontale et collaborative. Lorsqu’on parle de repenser l’organisation, il faut en premier lieu faire une analyse préalable pour examiner, point par point, la maturité digitale. La restructuration tend à ce que toutes les dimensions et tous les services de l’entreprise intègrent la technologie. Et ce, en ayant une vision d’ensemble : appliquer la stratégie digitale globale, accompagner tous les collaborateurs, définir les indicateurs de performance et appliquer le plan de mesure. En d’autres termes, il s’agit d’identifier et de développer une stratégie digitale qui fluidifie les processus de travail et accélère les prises de décision, dans toutes les directions de l’entreprise.

Pour faire que la structuration soit une réussite, il faut se poser les bonnes questions. Que vend l’entreprise et/ou que propose-t-elle comme services ? Comment elle les vend ? Comment elle se fournit ? Comment elle fabrique ? À qui elle vend ou propose ses services ? Comment elle s’organise ? Toutes ses questions vont définir les produits et les services, les plateformes marchandes et les places de marché, la technologie de production, les comportements d’achat des consommateurs, ainsi que les systèmes d’organisation : work place, management, etc. Une évaluation ciblée qui évalue le rôle de la transformation digitale et son impact sur l’entreprise.

5.Récolter

La collecte de donnée est primordiale lors du processus de digitalisation. En effet, le Big Data est une source de données précieuse qui donne les moyens d’exécution de la stratégie digitale de manière durable. Le fait de comprendre l’impact du changement sur les différentes organisations et la mobilisation des ressources technologiques sont essentiels. Lors de cette analyse, l’entrepreneur se doit d’identifier et de reconnaître tous les éventuels risques (métier, technologique, organisationnel…) liés à ce projet. Cette récolte de données, le projet big data, a pour but de permettre à l’entreprise de tirer de la valeur d’accès à des données de grosses masses : documents, commentaires de réseaux sociaux, vidéos, fichiers numériques… et leur structure.

Récolter le big data est une pièce maîtresse dans le processus de digitalisation d’une entreprise. C’est une étape qui permet d’aligner la stratégie de l’entreprise et ses projets. Elle permet d’offrir la visibilité sur les différentes ressources dont dispose l’entreprise. Elle permet aussi l’évolution des techniques, des organisations et des métiers pour bien mener ses projets futurs. La transformation digitale s’appuie sur des solutions technologiques, c’est pourquoi il est tout aussi important de ne pas se limiter sur ce point et penser à l’amélioration de la valeur perçue par le client et l’amélioration de son expérience, d’où le dernier le point : le client.

6.Penser client

Le digital est un outil dont l’efficacité est reconnue pour augmenter la productivité et l’efficacité. Mais pour qui ? Pour le client ! C’est pourquoi mettre le client au cœur de la stratégie et opter pour une recherche d’efficacité vis-à-vis du client sont la clé d’une transformation digitale réussie. L’entrepreneur doit donc chercher à satisfaire le client pour gagner en croissance et avoir une plus grande part sur le marché. La solution ou la transformation digitale sera le résultat du développement d’une culture centrée sur la création de valeur client. L’entreprise analyse et optimise le parcours client et lui propose une meilleure expérience sur tous les canaux. L’entrepreneur doit comprendre ses clients, pour leur proposer des produits et des services qui correspondent avec exactitude à leurs profils. Il est à noter que si l’entreprise dispose d’une stratégie centrée sur la création de valeur client, elle restera en phase avec celui-ci.

Share this :

Leave a Comment!

Your email address will not be published. Required fields are marked *

five × 4 =